Asier Amondo, responsable de la Korrika et Mertxe Mugika, coordinatrice générale d'AEK et membre du conseil national, ont présenté le bilan de la 20ème Korrika.

MERCI A TOUT LE PAYS BASQUE ET FELICITATIONS !
Merci à toutes et tous ceux qui ont participé à la Korrika d'une manière ou d'une autre : merci aux membres d'AEK pour le travail fourni encore une fois cette année : merci à tou.te.s les membres des commissions locales Korrika, merci à toutes les personnes qui ont participé aux événements de la Korrika culturelle, aux médias....

LA 20 EME KORRIKA A ETE LA PLUS GRANDIOSE QUE L'ON AIT CONNUE:

La 20ème édition a été COLOSSALE, sans nul doute; il y a deux ans nous disions de la 19ème édition qu'elle avait été " la plus grande" , et nous pourrions dire la même chose aujourd'hui, mais nous voulons aller plus loin : la 20ème KORRIKA a été la plus grande de toute l'histoire, mais aussi la plus PUISSANTE : la force qu'a démontré le village d'Otxandio, la flamme des fondateurs de la KORRIKA sont arrivées jusqu'à nous aujourd'hui, sans oublier le " kilomètre des maires", le kilomètre du pont Santiago...
Au delà du fait que tous ces kilomètres ont rassemblé énormément de monde, ils ont été colossaux, car ils ont reflété une grande diversité, ls ont rassemblé en core plus d'acteurs socio- politiques et institutionnels. Le même qualificatif peut être utilisé pour l'arrivée de cette 20ème édition : elle a été celle qui a rassemblé le plus de participant.e.s mais aussi sans nul doute, LA PLUS COLOSSALE. C'est à dire que, lors de cette 20ème KORRIKA, nous avons franchi un pas supérieur, et nous pouvons affirmer que la participations a été encore plus diverse et plus forte que l'édition précédente et a montré de façon encore plus vigoureuse l'attachement de tout un peuple à sa langue..
Pour reprendre les paroles de Joseba Sarrionandia : oui, les langues représentent un véritable trésor. Pour cette 20ème édition, nous avons voulu lancer un appel à nous unir autour des langues, à nous retrouver autour de l'euskara.


INVITATION A NOUS RETROUVER AUTOUR DE L'EUSKARA MAIS AUSSI A FRANCHIR ENSEMBLE DEUX PAS ESSENTIELS, POUR UN TRAVAIL EN COMMUN ENTRE LES ACTEURS SOCIO-CULTURELS TRAVAILLANT POUR LA RECONNAISSANCE DE L'EUSKARA ET LES ADMINISTRATIONS.


Ainsi, profitant de cette vague puissante, comme l'a souligné Axier Amundo, AEK veut lancer une invitation directe à toutes et tous les citoyens pour nous UNIR, pour REJOINDRE LE MONDE DE L'EUSKARA, pour l'APPRENDRE et l'UTILISER afin de construire le seul avenir que nous pouvons envisager : une société basée sur l'équilibre et la cohésion,
Le TEMPS DE L'IMPLICATION ET DU TRAVAIL EN COMMUN est venu:

Lors de cette KORRIKA, la revendication en faveur de la gratuité de l'apprentissage de l'euskara été très présente. Car il est urgent de franchir ce premier pas vers la généralisation, sur tout le Pays Basque, du droit à apprendre gratuitement l'euskara.
"Les institutions et acteurs socio-culturels de l'ensemble du Pays Basque doivent entamer et construire, ensemble, une voie concertée en ce sens. Pour cela, nous considérons que l'outil le plus adapté est le Protocole pour la Garantie des Droits Linguistiques; par conséquent, le deuxième chantier auquel nous devons nous atteler est celui de la définition des objectifs, des prochaines étapes et des points minimum à atteindre". 


PS : toute l'équipe organisatrice de la KORRIKA souhaite remercier tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette 20ème édition. Plus particulièrement cette années, en Navarre, le secrétariat de la Présidence, de la Fonction Publique, de l'Intérieur, de la Justice, l'Agence Navarraise de Secours, pour l'aide qu'ils nous ont apportée sur la route ( avec la Police Forale).

 


Radio Euskadiko GRAFFITI saioan KORRIKA eta KORRIKA historiaren inguruan asteroko saioa.... entzun ORAIN!

KORRIKA: iragana, oraina eta geroa.
 KORRIKAren sorrerak..
KORRIKA20 Euskararen lau aurpegi
Omenduak...
Korrika Batzordeak...
Porrotx eta Marimototx...
Furgonetatik...
KORRIKA aurreko 7 egunak...