txilllardegi omenduaLa 21ème KORRIKA rendra hommage à TXILLARDEGI

Txillardegi est aux yeux de nombreuses personnes un des protagonistes de la rupture générationnelle vécue en Pays Basque après la guerre civile. Dans ce contexte et à l'encontre de ce que dictait la tradition, il contribua à faire germer une pensée nouvelle dans les domaines de la politique, la culture, la philosophie et la religion.

Txillardegi nous a transmis un legs important dans le champ de la littérature, de la recherche, de l'éducation et de l'activité culturelle basque. A son époque, il fit un CLIC sur l'euskara, la littérature, le peuple.

La principale préoccupation de Txilardegi était de revendiquer la nécessité pour le peuple basque de garder sa langue et d’affirmer que l'euskara est la caractéristique principale d'Euskal Herria.

En 1957 il fut nommé correspondant de Euskaltzaindia, l'Académie de la langue basque mais n'en devint jamais membre à part entière malgré ses mérites en tant que linguiste basque. Durant plusieurs années Txilardegi insista sur la nécessité de créer une langue unifiée pour une utilisation de haut niveau.

En octobre 1964, il invita des écrivains et professeurs à une assemblée ouverte afin de recueillir leurs opinions. Un an plus tard, il publia un rapport qui résumait les décisions adoptées à cette occasion. Ce rapport fut le principal antécédent de celui issu de l'assemblée de l’Académie à Arantzazu en 1968, document considéré comme l'acte fondateur du basque unifié. Txilardegi fut donc le précurseur et l'auteur de ce premier rapport.

Ainsi, à l'occasion de la 21ème Korrika, au moment où est célébré le cinquantième anniversaire du basque unifié et convaincu qu'il le mérite pleinement, nous proposons que cette nouvelle édition rende hommage à Txilardegi. Nous saluerons ainsi son travail dont le fruit est probablement la chose la plus importante réalisée dans l'histoire des bascophones, à savoir la création d'un standard, le basque unifié.